Par Sandra Padovani, Spécialiste en communication, Parachute

Le 23 mars 2018, le fils d’Odette, Thomas, alors âgé de seulement 17 ans, est heurté par un conducteur aux facultés affaiblies par l’alcool. Le lendemain, il décède des suites de ses blessures. C’est à la suite de cette tragédie qu’une évidence s’impose à elle : la nécessité de sauver les vies qui pourraient être épargnées, comme moteur d’une initiative dont l’objectif serait de sensibiliser la population à une conduite responsable.

Un moteur : la transmission

Thomas

Pour cette maman de 3 enfants qui a fait une grande partie de sa carrière dans l’éducation, les jeunes ont toujours été une priorité. Une implication à tout niveau depuis des années, qu’il s’agisse de bénévolat à l’école de ses enfants, ou encore de son travail de recherche sur la petite enfance dans le cadre de sa collaboration avec le gouvernement en santé. Plus qu’une vocation c’est une raison de vivre pour Odette qui est aujourd’hui technicienne en travaux pratiques en laboratoire de sciences dans les écoles. C’est d’ailleurs le fait de retourner travailler après le décès de son fils qui a été pour elle salvateur : « J’avais besoin de retourner auprès de mes jeunes » confie-t-elle. 

Au cœur de l’enseignement qu’elle a toujours prodigué à ses propres enfants, une sensibilisation aux risques et à une conduite responsable, pour soi et pour les autres : « J’ai toujours sensibilisé mes enfants aux dangers de l’alcool au volant, notamment Thomas qui venait d’avoir son permis. Mais dès lors, j’ai réalisé que sensibiliser les miens uniquement n’était pas suffisant ». Selon Odette, il est très important que les jeunes s’amusent – Thomas à la joie de vivre contagieuse, était un rassembleur de troupe, comme ses amis se plaisent à le rappeler – mais de façon responsable, en pensant aux conséquences de ses actes. La règle : parler aux enfants, l’exemplarité jouant un rôle très important. Privilégiant la transmission à la sanction, il ne s’agit pas d’alourdir les peines pour les conducteurs, mais de prévenir avant que l’irréversible ne se produise. 

L’initiative 

Visant à sensibiliser et à responsabiliser les jeunes de niveau primaire et secondaire, l’initiative fait ses débuts deux éditions plus tôt en 2019 au sein des écoles qu’Odette connait bien et s’étend par effet de bouche à oreille au Québec. Dès le mois d’octobre, les activités de prévention s’articulent autour d’un projet artistique collectif dans les classes auquel les enseignants volontaires prennent également part. Les jeunes imaginent et cocréent un dessin au slogan fort exprimant ce que leur évoque la conduite avec facultés affaiblies.

Les deux visuels sélectionnés, l’un du niveau primaire et l’autre du niveau secondaire, sont révélés la troisième semaine de mars à l’occasion de la Semaine nationale de la prévention de la conduite avec facultés affaiblies ; une date clé, celle de la commémoration du décès de Thomas. Ceux-ci sont alors imprimés sur des sacs cabas réutilisables distribués au public au cours de cette même semaine. L’idée étant de faire passer le mot et le sac « au prochain », de personne en personne, pour que le message sur la conduite responsable soit diffusé le plus largement possible. Petit à petit, Odette espère que le projet prendra de l’élan au-delà de la région et s’étendra plus loin dans la province de Québec, jusqu’aux portes de Montréal notamment où l’initiative commence à se faire connaître. Malgré les difficultés, notamment liées aux contraintes administratives et au financement, ou encore à la pandémie de COVID-19 ayant grandement compliqué les choses en 2020, la motivation infaillible qui habite Odette reste intacte. 

Cette année, pour la troisième édition, ce ne sont pas moins de 1500 sacs qui pourront être créés. Pour la première fois, les deux visuels et slogans pourront être imprimés sur les deux côtés du même sac, ce qui était techniquement impossible auparavant, permettant ainsi de doubler la capacité de distribution ! Se joignant pour la tout première fois à notre Semaine Nationale de la Sécurité des Jeunes au volant (SNSJV), Parachute a le plaisir de partager son histoire et de relayer son initiative à travers ses réseaux. Nous dévoilerons également les créatifs sélectionnés en mars 2022. Pour la suite, des idées et des projets Odette en a et ne s’arrêtera pas là !

Son site Web : https://conduiteresponsable.blogspot.com/2020/06/mon-histoire.html#more